Franco Adami

  Monique Baroni

  Jean-Pierre Chardat

  Ciris-Vell

  Anne Clif

  Jane Deste

  Geny Detto

  Yvan Erpeldinger

  Do Fournier

  George K

  Claude Guibert

  Hagemann Anja

  Jorg Hermlé

  Ioana

  Remy Jammes

  Martine Kerbaol

  A. de Lazareff

  Hélène Legrand

  Christian Mourey

  Ott Neuens

  Peintre de l’Inde : Alexis Kersey

  Peintre de l’Inde : Avishek Sen

  Peintre de l’Inde : Manish Nai

  Gina Pellon

  Moreno Pincas

  Anne Pourny

  Rozot

  Rosa Serra

  Hanna Sidorowicz

  Rino Valido

  François Vigorie

  Gaëlle Weissberg

Remy Jammes

" Déverrouiller le regard, se dérouiller l’esprit "

 



Rémy Jammes, colporteur d’images, travailleur de la peinture, de la sculpture, de l’objet. Arpenteur du réel, pérégrin de l’imaginaire. … Entre ses mains industrieuses, du bon usage des matériaux, divers et rudimentaires, mis en avant discrètement : bois, acier, tôle, fil de fer, carton martyr de sous-mains griffés égratignés, goudron, bitume de judée, et cette pauvre mal-aimée rouille de capots d’automobiles reconvertis en toiles à tableaux . Tableaux-capots aux énigmatiques personnages d’antan, signes enchevêtrés, multitudes de dessins secrets apparus au fil du regard dans des nuages de belle rouille révélée en subtiles nuances de tons. Tableaux de masques, de trombines en giclées de peinture hautes en couleur. Toutes ces trognes drôles nous regardent autant que nous les regardons. Autant de communications à établir. Tableaux avec visages en conversation entre eux, parlent et nous parlent la belle langue de notre siècle avec des rémanences du passé. Puis des sculptures en plaques d’acier rouillé et blocs de bois. Un bout de constructivisme revisité. Brassage et explorations. Tant de formes et de fond. Le regardeur en fait son miel de l’esprit, son beurre de plaisir et ses choux gras d’abondance d’imagination….



Africaparis

Ya Basta (capot)

Visage bleu

La dame au mainate

Tribus

Visage