Franco Adami

  Monique Baroni

  Jean-Pierre Chardat

  Ciris-Vell

  Anne Clif

  Jane Deste

  Geny Detto

  Yvan Erpeldinger

  Do Fournier

  George K

  Claude Guibert

  Hagemann Anja

  Jorg Hermlé

  Ioana

  Remy Jammes

  Martine Kerbaol

  A. de Lazareff

  Hélène Legrand

  Christian Mourey

  Ott Neuens

  Peintre de l’Inde : Alexis Kersey

  Peintre de l’Inde : Avishek Sen

  Peintre de l’Inde : Manish Nai

  Gina Pellon

  Moreno Pincas

  Anne Pourny

  Rozot

  Rosa Serra

  Hanna Sidorowicz

  Rino Valido

  François Vigorie

  Gaëlle Weissberg

Hanna Sidorowicz

Une place singulière sur la scène artistique actuelle...

 

Née en 1960 en Pologne



La peinture d’Hanna Sidorowicz occupe une place singulière sur la scène artistique actuelle. Fortement marquée par les maîtres anciens -
Léonard de Vinci ou Rembrandt – et par les grands peintres de l’abstraction américaine, elle construit une œuvre imprégnée de références brouillées ou allusives dans laquelle la figure et les éléments d’une architecture imaginaire émergent d’entrelacs calligraphiques ou des surfaces tremblées et miroitantes de la tempera.
Son travail autour de l’idée du palimpseste et du fragment, véritables symptômes d’une obsession de la mémoire picturale, s’inscrit dans une interrogation actuelle sur l’art et l’humanisme.
Cet univers sidorowiczien peuplé d’anges, de visages de vieillards sages, d’ébauches colorées inspirées des toiles des grands maîtres du XXéme siècle, produit une peinture cultivée et raffinée – sorte de pensée visuelle incarnée dans la matière colorée et la ligne.

Extrait du texte de Cécile Debray « Hanna Sidorowicz, la peinture en palimpseste » Musées de Châteauroux – Edition Cercle d’Art



Amsterdam (60x60cm)

Bibliothèque (100x100cm)

Danseuse (60x60cm)

Groupe (32x32cm)

Ménine (60x60cm)

Ménine (50x50cm)

Triptyque (3x170x37cm)

Trois (92x65cm)

Trois anges (162x114cm)